A l'image des scénarii des web-séries projetées et du média qui les diffuse, internet, le premier cru du Marseille Web Fest a fait un carton plein et a placé Marseille comme une ville de référence, véritable Capitale européenne de la web-série !

 

Affiche Marseille Web Fest 2011
Affiche Marseille Web Fest 2011

 

GRAND PRIX DU JURY

The Big Dick Mike Show
de Paul Jerome et Jermaine Jevon.

« The Big Dick Mike Show » c’est l’histoire de Mike De Luca, un"guido" de Philadelphie. Il a vingt-sept ans, et vit chez sa mère et deux plus jeunes frères et soeurs. La philosophie de Mike est : «quand vous avez un gros sexe, vous n’avez rien à faire, la vie vous amène tout !». Donc pour joindre les deux bouts, Mike héberge son propre show qu’il diffuse sur Internet du salon familial avec l’espoir de lever assez d'argent pour pouvoir être présent sur le prochain salon de divertissement pour adulte.

«Dans une web-série de type comédie, il faut savoir utiliser l’humour, le maîtriser et le gérer sur la durée et créer une situation qui favorise la récurrence... Le web donne une liberté et une impertinence permettant de révéler des talents d’auteur, de scénariste et de comédiens....» explique Michel Reilhac sur le choix du jury.

PRIX DU PUBLIC

Malviviendo
de David Sainz & Teresa Segura

Paradoxalement plus sérieux, le prix du Public, probablement influencé par la jeunesse des internautes visionnant aujourd'hui des web-séries et leur interrogation sur leur avenir, a été attribué à « Malviviendo » de Teresa Segura et David Sainz.
Remis par Thomas McCarthy, c'est suite à un vote sur la chaine You Tube dédiée au Marseille Web Fest que les internautes ont fait leur choix.
Malviviendo met en scène le quotidien d’une bande de potes dans le quartier fictif de Bandilleros. Quatre personnages : Negro, Zurdo, Kaki et Postilla résistent à la crise à coups de magouille et trafics en tous genres. Chaque épisode explore un registre différent, du film de voyous à la sitcom à l’eau de rose avec un goût certain pour la parodie et le second degré.

Edition 2011